#LeSportCompte

Le . Publié dans Communication, Institutionnel, Partenaires

Alors qu’il s’est mobilisé pour l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024, alors qu’il était en droit d’attendre qu’un élan et une impulsion exceptionnels viennent accompagner le succès historique du 13 septembre 2017, le mouvement sportif français dans son ensemble a dû subir de plein fouet la diminution drastique des emplois aidés, ainsi que celle de la part territoriale du CNDS.

Le désarroi ainsi créé aurait pu être effacé si les perspectives 2019 s’étaient annoncées plus souriantes. Pour autant, si les travaux sur la gouvernance du sport ont débouché sur un large consensus à l’idée de créer une Agence nationale associant équitablement Etat, collectivités territoriales et mouvement sportif, avec une participation du monde économique, le sport a du mal pour l’instant à être un enjeu pour la France.

Pourtant, nul doute de son apport tant sociétal qu’économique. Sans clubs et sans éducateurs, pas de champions, pas d’Equipe de France mais aussi pas d’éducation, pas de santé par le sport, pas de lien social, pas d’intégration, bref pas de valeurs sociétales que chacun attribue au sport mais qu’il n’est possible de transmettre que s’il existe des clubs et des éducateurs tant bénévoles que professionnels.

Si le club doit s’adapter aux évolutions de demande de pratique et à un monde en plein bouleversement, néanmoins ses fondamentaux demeurent plus que jamais. Conforter son rôle sociétal doit être une priorité tant de l’Etat que des collectivités territoriales. Pour ce qui concerne ces dernières vous savez tous qu’elles sont le premier financeur du sport français avec un engagement à hauteur de 13,5 milliards d’euros pour leur ensemble.

Si la participation de l’Etat est difficilement comparable à cet engagement, elle est pour autant indispensable pour illustrer l’importance qu’il accorde au sport et montrer la voie à suivre. Les collectivités territoriales seront d’autant plus sensibles à la cause sportive que l’Etat lui-même leur en montrera le chemin.

C’est pour demander que le mouvement sportif bénéficie de moyens à la hauteur de ses apports humains, économiques et sociétaux que nous devons tous ensemble nous mobiliser pleinement et fortement pour assurer le succès de cette pétition nationale : plus il y aura de signatures, plus cela renforcera la Ministre des sports dans son rôle au sein du gouvernement, les Parlementaires pour défendre le mouvement sportif à leur niveau et ceux qui sont en charge des sports au sein de la région, du département , de la commune ou des communautés de communes pour en faire de même.

Le texte de la pétition, voir ci-dessous, s’est voulu court et consensuel pour permettre à chacun d’entre vous de signer et faire signer un maximum de personnes.

Il y a 180 000 associations sportives affiliées dans 90 fédérations membres du CNOSF. Cela fait du mouvement sportif le premier des mouvements associatifs du pays.

Le moment est venu de montrer à travers notre mobilisation que le sport compte et qu’il doit être soutenu pour pouvoir compter de plus en plus. Nous serons regardés attentivement tout au long des jours qui viennent et en particulier en ce week-end de lancement puisque la pétition sera officiellement ouverte le vendredi 21 septembre à midi, sur le site franceolympique.com. Dès cette date, connectez-vous, signez, partagez, et faites signer la pétition.

Nous comptons sur chacune et chacun d’entre vous et vous remercions par avance pour votre mobilisation

Le Comité Directeur du CDSMR34

 

Nous, sportifs, dirigeants de clubs, bénévoles, passionnés, citoyens :

Demandons que le sport bénéficie de moyens à hauteur de ses apports humains, économiques et sociétaux.

 

Pour que le sport compte, je signe.

http://lesportcompte.franceolympique.com/cnosf/lesportcompte/

Rentrée 2018-19

Le . Publié dans Institutionnel

COUPONS SPORTS POUR LE PUBLIC FEMININ

La DDCS héraultaise veut donner un coup de pouce aux adhésions de nos jeunes sportives dans les clubs.

Pour en bénéficier, deux conditions :

** votre club doit se trouver dans une commune ayant signé un contrat de ruralité (voir liste des communes) et inscrire auprès des services de la DDCS34. Pour les associations affiliées, la demande est automatique.

**vos adhérentes doivent avoir entre 11 et 25 ans.

Conditions réunies ? Il suffit d’envoyer le formulaire de l’attestation sportive et chaque licenciée bénéficiera d’une aide de 50€.

Tous les détails sur la page dédiée ou par mail à contact@cdsmr34.org

NOUVELLE ASSOCIATION ?

La FNSMR et le CDSMR donne un coup de pouce à la création d’association.

Les clubs affiliés peuvent parrainer une (ou plusieurs) nouvelle association qui s’affilie à la FNSMR et bénéficier d’une aide de 100€ pour chacune. Infos sur le site de la FNSMR

Le CDSMR, lui offre sa part d’affiliation, soit une réduction de 21€ lors de la première affiliation de toute nouvelle association (sous forme de remboursement dès règlement de l’affiliation FNSMR).

Tous les détails sur demande par mail à contact@cdsmr34.org

CAMPAGNE D’ADHÉSION

GESTAFFIL a ouvert les inscriptions pour l’année 2018 2019 : www.gestaffil.org

Mise à jour des conventions

Le . Publié dans Institutionnel, Manifestations

Nombreuses sont les associations qui organisent ou accueillent des manifestations sportives, culturelles, éducatives…

L’affiliation au CDSMR permet de bénéficier de ressources, directes ou indirectes.

Parmi celles-ci, le CDSMR propose du prêt de matériel (sportif, mais pas que !!) et des aides financières. Rendez-vous sur la page Convention pour plus d’infos !

 

Aides financières

Le . Publié dans Subventions

Le CNDS et le FDVA proposent des appels à projet permettant aux associations locales d’obtenir une aide financière :

    •  : fonctionnement de l’association et/ou nouveau projet concourant au développement, à la consolidation, à la structuration de la diversité de la vie associative locale : Fonds pour le développement de la vie associative (dépôt avant le 09 septembre 2018)

Le CDSMR34 reste à votre disposition pour vous accompagner sur la constitution de ce dossier, et vous orienter sur les sollicitations demandées (contact@cdsmr34.org / 04 67 67 40 92).

Parrainage nouvelle asso

Le . Publié dans Institutionnel, Subventions

A compter de la saison 2018-2019, la FNSMR met en place un système de parrainage entre associations : 

Ainsi, toute association faisant affilier une nouvelle association à la FNSMR percevra une aide financière de 100 €.
Une association peut parrainer autant de nouvelles associations qu’elle le souhaite (ex : 3 nouvelles associations parrainées équivaudra à une aide de 300 €)
L’aide financière sera envoyée en fin de mois directement à l’association “marraine” une fois la condition d’octroi effective.

Pour être effective, l’association parrainée devra mentionner le nom de l’association marraine sur le formulaire d’affiliation, téléchargeable ici.