Femmes et Sport

Pourquoi une thématique Femmes et Sport ? Parce que le sport comme nous le rêvons, c’est un sport pour tous, accessible à tous. Et même aux adeptes du jonglage entre enfants et travail et sans guère plus de temps pour se consacrer à d’autres activités : les femmes !

Avec une mixité exemplaire chez nos adhérents, nous avons déjà réussi un premier pari. Mais nous voulons aller plus loin ! Si la parité est respectée à ce niveau, il en est tout autrement au sein des instances dirigeantes des associations, à toutes les échelles, du local au national.

En sus de ne pas refléter convenablement les proportions constatées chez nos adhérents, le problème est que trop de femmes n’ont qu’un accès limité à ces postes. Pourquoi ? Non pas parce qu’elles y sont refusées, au contraire, nous les accueillons à bras ouverts ! Non, la raison est plus probablement sociétale et tient certainement du peu de disponibilités que les femmes ont dans leur emploi du temps.

S’occuper d’une association, c’est de l’épanouissement en perspective, ce sont des connaissances et compétences supplémentaires acquises, ce sont encore de belles rencontres, des échanges, et des projets à construire. Pour réaliser et se réaliser à travers cela, il faut pouvoir donner un peu de son temps, or c’est ce que beaucoup de femmes n’ont guère.

Face à ces constats, le CDSMR, outre les manifestations Femmes et Sport déjà organisées, a créé une commission sur cette thématique. Elle se propose de réfléchir à des solutions, à des outils, à des aménagements pour mieux accueillir les femmes au sein du monde associatif et du sport, pour mieux les aider à trouver le temps pour elles, et pour ce qui peut aussi compter à leurs yeux.

DSC03300 DSC03291 DSC03283DSC03296DSC03302

Commentaires (1)

  • robin

    |

    Je suis à 100% d’accord pour l’accueil des femmes dans les associations et participé aux joies des jeux,elles font déjà beaucoup en tant que bénévoles c’est une meilleure reconnaissances de leur participations et une meilleure égalité femmes-hommes.Une autre sorte de liberté mérité

    Répondre

Laisser un commentaire