une nouvelle association rejoint le réseau sport en milieu rural

Cette crise sanitaire a été difficile pour le monde du sport, mais a aussi permis la création de nouvelles structures, à l’exemple de Académie Dinosports qui s’est très récemment affiliée à la Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural – FNSMR et son réseau.

Basée sur le commune de Cruzy (34310), à l’Ouest de Béziers, cette association propose des formes de pratiques multi sports adaptées à tous:

– une découverte multi sports permettant aux enfants 3 – 12 ans de découvrir un large panel d’activités sportives avec toutes les 3 à 6 semaines une nouvelle activité évitant ainsi l’ennui,

– du loisir multi sports destiné au 13/17 ans et aux adultes. L’activité est choisie ensemble mais pas figée pour une année complète. L’objectif est de pratiquer tout en partageant des moments conviviaux et du plaisir le tout dans une ambiance familiale,

– du multi sport en marchant destiné principalement aux personnes de plus de 50 ans. Avec l’avancé en âge, il est difficile d’être aussi explosif qu’à 20 ans, pour autant pourquoi se priver de s’amuser ? Les pratiques sportives sont alors revisitées, et adaptées permettant à tous de pratiquer l’essence du sport sans se retrouvé exclu à cause de ses capacités physiques.

 

L’Académie Dinosports c’est aussi des stages pendant les vacances scolaires. Pour plus de renseignement n’hésitez pas à vous rendre sur leur page facebook ou sur leur site internet.

Enquête: notre activité pendant le confinement

Il y a un peu moins de deux, nous vous relayons une enquête sur les pratiques sportives pendant le confinement, réalisée par l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité (ONAPS). Voici aujourd’hui les premiers résultats…

L’objectif de cette enquête était d’évaluer les changements de comportements des Français pendant la période de confinement, principalement à propos de leur activité physique ainsi que leur sédentarité.

28 400 personnes ont pris soin de remplir le questionnaire

Le confinement a eu un effet sur la pratique d’activité physique pour près de 8 Français sur 10

https://i2.wp.com/www.onaps.fr/attachments/Image/ap_classe_age_3.jpg

Vous retrouverez les résultats et l’infographie sur leur site internet: http://www.onaps.fr/news/resultats-enquete-l-activite-physique-pendant-le-confinement/

Journée Olympique Virtuelle – 2020

  • Qu’est ce que la journée olympique ?

La Journée olympique est une action de mobilisation autour des valeurs olympiques et sportives à destination de tous publics. Elle célèbre l’anniversaire de la création du Comité International Olympique (CIO) le 23 Juin 1894 et est organisée dans le monde entier avec comme fils conducteurs les notions : Bouger, Apprendre, Découvrir.

  • Quelles sont les spécificités de l’édition 2020 ?

Les mesures sanitaires imposent de repenser cet évènement. En Occitane, le CROS a décidé d’organiser une Journée Olympique Virtuelle.

  • Quel va être le contenu de ce nouveau format [virtuel] ?

La particularité c’est que cet évènement va s’étendre sur 15 jours. Il commence aujourd’hui (le 9 juin) et se terminera le 23 juin prochain. Cette période de 15 jours va être l’occasion de découvrir et participer à des activités culturelles, éducatives et même sportives !

  • Concrètement quel échéancier s’annonce pour cette quinzaine?
  • Le défi course quèsaco?

Une course grand public gratuite, sur une distance choisie (5km, 10km, semi marathon ou marathon).

  • Les particularités ?

Cet évènement est là pour promouvoir les valeurs du sport et de l’olympisme. Cette course reste familiale et bonne état d’esprit:

– la distance peut être réalisée en 4 fois maximum

– 3 catégories existent (-12 ans, 12-18ans et +18 ans”justification” de la performance grâce à son appli habituelle de suivie d’activité

– récompense: certificat envoyé à tous les participants

– tirage au sort des lots le 23 juin parmi tous les participants

 

  • Comment s’inscrire ?

en cliquant ici



爛

L’équipe du CDSMR 34 souhaite bonne chance à tous ceux qui relèveront ce défi #JOV2020

“La liberté va redevenir la règle, et l’interdiction l’exception”

MAJ le 29/05/2020 à 11h50

Le 2 juin prochain marquera le début de la deuxième phase du déconfinement en France. Hier les nouvelles mesures du gouvernement ont été présentées. Parmi les annonces attendues : la réouverture des cafés et restaurants, la fin de la réglementation des 100 kilomètres, l’organisation des vacances d’été ET LA REPRISE DU SPORT !

“La liberté va redevenir la règle, et l’interdiction l’exception” annonçait Le Premier ministre en présentant le plan de déconfinement lors de la conférence de presse du 28 mai 2020. Quelles sont ces libertés et ces interdictions pour le monde sportif ?

A partir du 2 juin, les plages pourront rouvrir, ainsi que les piscines, les salles de sport, les gymnases situés en zone verte (le 22 juin pour ceux situés en zone orange). En revanche, même en zone verte, cette liberté ne sera pas synonyme d’une reprise sportive pour tous à compter du 2 juin. En effet, les sports collectifs et de contact, eux, restent interdits jusqu’au 22 juin. Pour les autres pratiques sportives, les règles en vigueur s’appliquent (gestes barrières, effectifs réduits, …).

Retrouvez les récentes précisions de la part du Ministère des Sport dans l’article publié par le CRSMR OPM.

 

Guide des sports à reprise différée

Le Ministère des Sports vient de publier un nouveau document à propos de la reprise des activités sportives concernant cette première phase de déconfinement. Vous trouverez ici le Guide des sports à reprise différée (sports de combat, de salle, collectifs) : pratiques alternatives .

Comme son nom l’indique, ce guide apporte des informations sur les pratiques alternatives autorisées pour les sports collectifs, sports de combat, sports de salle, sports d’opposition et collectif de pratiques.
Il ne change en rien à la réglementation en vigueur (pratique en extérieur, 10 maximum, respect des gestes barrières et recommandation fédérales, …). Il permet juste de proposer un panel d’activités alternatives à la pratique habituelle et compatibles avec les règles sanitaires imposées permettant ainsi une reprise progressive aussi pour ces sports. Ces activités alternatives ne permettent ni opposition ni match jusqu’au 2 juin à minima. Comme pour les guides précédents, une classification par activité physique a été faite, donnant alors les recommandations propres à chacune.