Articles marqués avec ‘activité physique’

rentrée: le point sur les éléments sanitaires

MAJ le 03/09/2020 à 17h ajout des guides de la rentrée sportive édités par le Ministère chargé des Sports
MAJ le 03/09/2020 à 11h00 ajout du guide de reprise des activités édité par la FNSMR
 
Afin de vous accompagner au mieux dans cette rentrée tout aussi singulière que la fin de saison précédente, voici une synthèse de la réglementation à ce jour en vigueur quant à la pratique sportive.
 
Les règles sanitaires pour cette rentrée sportive sont définies par le Décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 modifié. Vous trouverez en fin d’article une synthèse réalisée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Hérault (DDCS34).
 
De manière synthétique, les principaux éléments à retenir sont:
– L ‘ensemble des sports individuels ou collectifs, aquatiques, nautiques, terrestres et de combat peuvent être pratiqués et organisés dans le département.
– Les établissements d’activités physiques et sportives (EAPS) au sens du code du sport sont ouverts et peuvent organiser la pratique de tous les sports (dont sports collectifs et sports de combat).
– Les activités physiques et sportives s’y déroulent dans des conditions de nature à permettre le respect d’une distanciation physique de deux mètres, sauf lorsque, par sa nature même,l’activité sportive ne le permet pas (ex sports collectifs)
– Le port du masque est obligatoire dans les EAPS autorisés à accueillir du public sauf pour la pratique des activités sportives. Plus précisément, le port du masque est obligatoire pour tous à partir de 11 ans, sauf lors de la pratique sportive: dès lors que le sportif stoppe son effort il doit remettre le masque.
Les entraîneurs, éducateurs, animateurs et dirigeants doivent porter le masque en permanence dans les enceintes sportives couvertes et découvertes (ERP), ainsi que dans l’espace public lorsque la commune fait l’objet d’une restriction particulière de la part des autorités.
– Les vestiaires collectifs peuvent désormais être utilisés en respectant les gestes barrières.
– Les gestes barrières sont obligatoirement respectés.
– Les rassemblements restent limités à 5 000 personnes sauf dérogation du préfet de département.
– Tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public est organisé dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions sanitaires en vigueur.
– Les organisateurs des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public (hors ERP), mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes adressent au préfet de département sur le territoire duquel la manifestation doit avoir lieu : pref-covid19@herault.gouv.fr
 
L’ensemble de ces contraintes est complété par les règles spécifiques à la discipline sportive. La Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural (FNSMR), fédération multisports, invite à suivre celles données par la fédération délégataire: vous retrouverez leurs recommandations ici. Vous retrouverez ces instructions notamment sur notre site internet ou notre page facebook dès que nous en avons connaissance. A ce jour, vous trouverez déjà les recommandations sanitaires des fédérations délégataires du basket ball, volley ball, tir à l’arc et tennis de table.
 
 
Les règles données peuvent paraître complexes et contraignantes, mais la situation est favorable dans le sens où la totalité des disciplines peuvent être pratiquées et tous les établissements d’APS peuvent être ouverts.
 
 
 

dirigeant de club: inscrivez votre club à la carte passerelle

Pour rappel, l’idée de ce dispositif mis en place par le CNOSF est de favoriser la découverte du sport chez les jeunes et faciliter leur adhésion en club en offrant à tous les écoliers de CM1 et CM2 licenciés USEP ou UGSEL la possibilité de tester différents sports au sein des clubs partenaires de l’opération. Pendant 7 semaines, entre le 1er septembre et le 17 octobre 2020, les enfants vont avoir la possibilité de tester différents sports et clubs, gratuitement et sans nouvelle prise de licence, à raison de trois séances par club maximum.

Le CNOSF a contracté des garanties d’assurance individuelle-accident au bénéfice des détenteurs de la carte passerelle permettant de couvrir les risques auxquels s’exposent les enfants dans le cadre des activités testées.

Pour s’inscrire et participer à cette opération vous devez renseigner ce formulaire dès aujourd’hui.

Une fois l’inscription effectuée, le club sera mentionné comme participant à l’opération « carte passerelle » dans l’application « Mon club près de chez moi ».

 

rentrée 2020: comment trouver un club proche de chez soi facilement

Les vacances d’été sont aussi synonymes de préparation de la rentrée, et notamment trouver son club pour la saison. Cette année, ça sera beaucoup plus facile !!

 

Effectivement, le Comité National Olympique et Sportif du sport français (CNOSF) et ses partenaires lancent une plateforme cartographique qui d’ici la rentrée recensera près de 150 000 clubs dont ceux du réseau sport en milieu rural.

Pour trouver Le club proche de chez vous, qui pratique Le sport que vous désirez, rien de plus simple: rendez vous sur le site https://monclubpresdechezmoi.com/

Et petit plus, le site permet aussi d’identifier les clubs participants au dispositif « Carte Passerelle Ecole – Club ».

Vous trouverez une courte  vidéo de présentation sur le site du CRSMR OPM, en cliquant ici.

Obligation du port du masque: explications lors de la pratique sportive

À partir de demain, le masque sera obligatoire dans les espaces clos sur l’ensemble du territoire.

Concernant les salles de sports, c’est assez simple: même modus operandi que dans les restaurants où l’on entre, circule et sort avec le masque, que l’on enlève uniquement pour manger. Ainsi, dans les salles de sport, on ne l’enlèvera qu’au moment de faire du sport, et on le portera le reste du temps

Déconfinement 4 : les mesures pour le sport à partir du 11 juillet 2020

Comme le précise le Ministère chargé des Sports:

À partir du 11 juillet, l’ensemble des activités physiques et sportives peuvent reprendre normalement dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire*. La distanciation physique n’est plus obligatoire lorsque la nature même de l’activité ne la permet pas. De fait, cette évolution autorise à nouveau la pratique des sports de combat au niveau amateur et en pratique de loisir dans les territoires sortis de l’état d’urgence.

* À ce stade, Guyane et à Mayotte font toujours l’objet de restrictions spécifiques.